Le projet de tram 71 est mort, vive le bus 71!

15/01/16 à 17:57 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

La Région bruxelloise et la commune d'Ixelles ont enterré la hache de guerre au sujet du dossier de la ligne de bus 71.

Le projet de tram 71 est mort, vive le bus 71!

Chaussée d'Ixelles sur le passage du bus 71. © BELGA

La Région bruxelloise et la commune d'Ixelles ont enterré la hache de guerre au sujet du dossier de la ligne de bus 71, particulièrement fréquentée, dont la transformation en ligne de tram avait été longtemps envisagée: celle-ci restera exploitée en mode bus et bénéficiera d'un haut niveau de service sur la chaussée d'Ixelles qui sera interdite aux voitures en journée sur la première partie de parcours, ont annoncé vendredi midi le ministre bruxellois du transport, Pascal Smet, et le collège échevinal MR-PS d'Ixelles.

Dans les chiffres, le passage en mode tram n'est pas nécessaire avant 2030, a expliqué Pascal Smet (sp.a), à condition d'être prêt à augmenter la fréquence de passage des bus à trois minutes en heure de pointe d'ici là. Les scenarii de tracés alternatifs de cette ligne utilisée en majorité par des habitants de la commune ne se sont pas avérés convaincants. Le maintien de la connexion qu'elle assure avec le centre de la ville est nécessaire, 40% de ses usagers l'empruntant pour rejoindre le coeur de la capitale.

Le projet vise par conséquent à améliorer la qualité de vie et du commerce de la chaussée d'Ixelles et de ses environs, sans passer par le tram, sans changer d'itinéraire, mais en améliorant les performances de la ligne de bus.

Physiquement, le projet consistera en un réaménagement de la chaussée d'Ixelles de plain-pied, de façade à façade, et sans feux de signalisation aux carrefours, entre la place Fernand Coq et la chaussée de Wavre, à proximité de la Porte de Namur, moyennant un investissement de dix millions d'euros - l'équivalent de celui qui sera injecté dans le réaménagement de l'axe commercial situé entre la Porte de Namur et la Porte Louise.

L'interdiction du trafic automobile en journée vise à réduire quasi de moitié le temps de trajet moyen entre la place Flagey et la Porte de Namur (actuellement 8 à 9 minutes). Avec une augmentation de la fréquence à un bus toutes les trois à quatre minutes en heures de pointe.

Dans la foulée, la place Fernand Coq sera réaménagée et le quartier Saint-Boniface sera transformé en zone de rencontre.

Des séances d'information des riverains et des commerçants seront programmées au cours des prochaines semaines. Ceux-ci seront représentés au sein du comité d'accompagnement.

Selon Pascal Smet, tout sera mis en oeuvre pour que les travaux puissent démarrer d'ici la fin de l'année 2017 et être achevés d'ici l'été 2018.

En savoir plus sur:

Nos partenaires