Le projet de "banque de données dynamique" va être réexaminé

26/12/15 à 12:01 - Mise à jour à 28/12/15 à 17:31

Source: Belga

Bart Tommelein, va réexaminer le projet de loi concernant la création d'une "banque de données dynamique" dans le cadre de la lutte antiterroriste, a-t-il réagi samedi aux critiques de la Commission de protection de la vie privée.

"La banque de données arrivera bien, mais nous allons adapter le projet de loi", souligne le secrétaire d'Etat en charge de la Protection de la vie privée, Bart Tommelein.

"Cela va de soi que le gouvernement va réexaminer le projet de loi après l'avis rendu par la Commission de protection de la vie privée. Nous étudions maintenant le contenu et ajusterons certains éléments où cela est nécessaire", a indiqué M. Tommelein (Open Vld) qui cherche un juste équilibre entre sécurité et confidentialité.

La banque de données verra bel et bien le jour. "Il persiste un certain nombre de questions ouvertes. Qui pourra y accéder ? Combien de temps les données pourront-elles être conservées ? Comment allons-nous conserver les listes importantes et lutter contre les abus? Qui sera le point de contact et qui sera le responsable final ? Nous devons tout bien définir. Mais cette base de données est tout de même essentielle pour garantir notre sécurité."

Le secrétaire d'Etat a souligné qu'il était bien conscient que les règles de confidentialité s'appliquaient également aux autorités.

Le projet atterrira rapidement sur la table du gouvernement après les vacances de Noël.

LIRE AUSSI : <<<Lutte contre le terrorisme: la commission vie privée tacle la banque de données dynamique>>>

Nos partenaires