Le prix Martin Ennals 2016 décerné à l'intellectuel ouïghour emprisonné Ilham Tohti

11/10/16 à 09:47 - Mise à jour à 09:49

Source: Belga

(Belga) L'intellectuel ouïghour Ilham Tohti, condamné à la réclusion à perpétuité par Pékin, a été honoré mardi, sans pouvoir être présent à Genève, par le Prix Martin Ennals 2016 pour les défenseurs des droits de l'Homme.

Le prix Martin Ennals 2016 décerné à l'intellectuel ouïghour emprisonné Ilham Tohti

Le prix Martin Ennals 2016 décerné à l'intellectuel ouïghour emprisonné Ilham Tohti © BELGA

Ce prix, considéré comme le "Nobel des droits de l'Homme", a été créé en 1993 pour honorer ceux qui font preuve d'un "profond engagement" pour défendre les droits de l'Homme. Il porte le nom de Martin Ennals, un activiste britannique décédé en 1991, qui a été Secrétaire général d'Amnesty International de 1968 à 1980. Ilham Tohti, économiste et universitaire ouïghour, a été condamné en septembre 2014 à la prison à vie, en raison de commentaires prononcés devant ses étudiants à propos du Xinjiang, région de l'ouest chinois rétive à la tutelle de Pékin. L'intellectuel a été accusé de "séparatisme" par un tribunal d'Urumqi, capitale du Xinjiang, une charge dont il s'est défendu lors d'un procès qui a suscité alors une levée de boucliers à l'étranger. "La vraie honte de cette situation est que, en éliminant la voix modérée d'Ilham Tohti, le gouvernement chinois jette en fait les bases de l'extrémisme même qu'il dit vouloir empêcher", a déclaré le président de la Fondation Martin Ennals, Dick Oosting. Ilham Tohti a longtemps dénoncé depuis Pékin la répression visant les Ouïghours, des musulmans turcophones représentant la première ethnie du Xinjiang, sans demander toutefois l'indépendance pour cette région. (Belga)

Nos partenaires