Le prix de l'eau en augmentation pour quasi tous les Wallons

27/02/14 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Le Vif

Le ministre fédéral de l'Economie Johan Vande Lanotte a accordé à la SWDE (Société wallonne des eaux), qui distribue l'eau du robinet à plus de 70 % des habitants de Wallonie, une augmentation de tarif de 6 eurocents/mètre cube, a-t-on appris jeudi auprès de son cabinet. Après l'augmentation similaire accordée à la CILE (Compagnie Intercommunale Liégeoise des Eaux, qui alimente essentiellement Liège et Huy) en début de semaine, une grande partie du territoire wallon va voir sa facture d'eau augmenter.

Le prix de l'eau en augmentation pour quasi tous les Wallons

© Thinkstock

Dans le cas de la SWDE, une première demande d'augmentation avait été refusée, menant à un recours de la part de l'entreprise. "Le ministre a demandé davantage d'explications sur les investissements, et a fini par accorder à la SWDE une augmentation moins importante que celle qui avait été demandée initialement", explique-ton au cabinet Vande Lanotte. "Le tarif de la SWDE passe ainsi à 2,5146 euros par mètre cube, plutôt que les 2,5226 proposés au départ. Pour la CILE, le tarif est passé de 2,6366 à 2,7290".

L'augmentation demandée par les sociétés de distribution d'eau ne concerne que le "coût-vérité à la distribution" (CVD), qui ne compose qu'une partie de la facture finale au consommateur (une autre partie de la facture concerne le CVA ou coût-vérité à l'assainissement, qui doit couvrir les frais d'épuration des eaux usées pris en charge par la SPGE, Société Publique de Gestion de l'Eau). Le CVD est censé correspondre aux charges et investissements nécessaires à l'entreprise pour le captage, la production, le contrôle et la distribution d'une eau de qualité. Tout projet d'augmentation du CVD doit être justifié de la part du distributeur par un plan comptable détaillant les investissements planifiés, et être soumis au Comité wallon de contrôle de l'eau et au SPF Economie, avant que le ministre ne tranche au final.

La troisième société de distribution wallonne, l'IECBW, qui s'occupe d'une grosse moitié du Brabant wallon, avait quant à elle choisi une autre période pour demander une augmentation de son CVD. "Nous avons introduit notre demande fin 2013, et sommes parvenus à un accord en janvier. Notre nouveau tarif de 2,16 euros par mètre cube est d'application depuis le 1er février", précise Emmanuel Gaziaux, directeur financier de l'IECBW.

"La plupart des distributeurs importants demandent chaque année une augmentation du CVD de l'ordre de 2%", explique Cédric Prevedello d'Aquawal, l'Union professionnelle des opérateurs publics du cycle de l'eau en Wallonie. Selon lui, les investissements importants consentis par les sociétés de distribution s'expliquent par l'ancienneté du réseau. "Nous avons 40.000 km de canalisations qu'il faut renouveler petit à petit, car la Wallonie a été historiquement alimentée très tôt en eau et le réseau est donc relativement ancien".

Nos partenaires