Le prince William semble appeler au maintien du Royaume-Uni dans l'UE

16/02/16 à 18:11 - Mise à jour à 18:11

Source: Belga

(Belga) La capacité du Royaume-Uni à "agir de façon commune avec les autres pays est essentielle" et constitue le "fondement" de sa sécurité et de sa prospérité, a déclaré mardi le prince William, semblant ainsi soutenir, selon les médias britanniques, le maintien de son pays dans l'UE.

Le prince William semble appeler au maintien du Royaume-Uni dans l'UE

Le prince William semble appeler au maintien du Royaume-Uni dans l'UE © BELGA

"Dans un monde de plus en plus turbulent, notre capacité à nous unir pour agir de façon commune avec les autres pays est essentielle. C'est le fondement de notre sécurité et de notre prospérité", a déclaré le duc de Cambridge lors d'un discours au ministère britannique des Affaires étrangères, le Foreign Office. "Le duc de Cambridge semble avoir signalé son soutien à la campagne pour le maintien du Royaume-Uni dans l'UE dans un discours au Foreign Office", a estimé Gordon Rayner, journaliste politique pour The Telegraph. "Depuis des siècles, le Royaume-Uni est une nation tournée vers l'extérieur. Nous avons toujours cherché à explorer au-delà de l'horizon (...). Nous avons une longue et fière tradition de recherche d'alliés", a ajouté le prince, dans un contexte d'intensification des négociations pour le maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne, juste avant un sommet européen jeudi et vendredi. Si le Royaume-Uni obtient en fin de semaine un accord avec ses partenaires européens pour changer les termes de son adhésion à l'UE, le référendum sur le maintien ou non dans l'UE, prévu d'ici la fin 2017, pourrait avoir lieu juste avant l'été. La famille royale n'est pas censée s'immiscer dans les affaires politiques du Royaume-Uni mais certaines déclarations sont parfois interprétées comme des prises de positions sur de grandes questions d'actualité. Ainsi, en juin dernier, la mise en garde d'Elizabeth II contre une "division de l'Europe" avait été vue comme un avertissement voilé contre les dangers qu'impliquerait une sortie du Royaume-Uni de l'UE. Un épisode aux circonstances proches s'était produit en septembre 2014, peu avant le référendum d'autodétermination en Écosse. "Les Écossais devraient bien réfléchir", avait dit la reine à la sortie de l'église, près de son château écossais de Balmoral. Des propos qui avaient été interprétés comme un appel en faveur du "non" à l'indépendance, qui l'avait finalement emporté. (Belga)

Nos partenaires