Le prince Laurent a rencontré le Premier ministre sri-lankais sans l'aval du gouvernement

29/11/16 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Belga

Le prince Laurent a rencontré le 17 octobre dernier le Premier ministre du Sri Lanka, Ranil Wickremesinghe, sans demander l'autorisation du gouvernement fédéral. Le ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a, dans une réponse à une question écrite, confirmé l'information aux députés Veerle Wouters et Hendrik Vuye, ex-membres de la N-VA devenus indépendants, ainsi que le rapporte La Libre Belgique.

Le prince Laurent a rencontré le Premier ministre sri-lankais sans l'aval du gouvernement

© Belga

Selon les deux députés, la loi interdit au prince Laurent d'avoir des contacts avec les autorités de pays étrangers, à moins d'obtenir au préalable l'accord du ministre des Affaires étrangères. C'est le prince Laurent lui-même qui avait annoncé sur Twitter avoir rencontré à Bruxelles le Premier ministre du Sri Lanka. Cette entrevue ne figurait cependant pas à son agenda officiel, d'où la question écrite adressée à Didier Reynders par Veerle Wouters.

"Mes services ont été informés le soir du 17 octobre par l'ambassade du Sri Lanka. Ceci est donc après la rencontre avec S.A.R. le prince Laurent et le Premier ministre du Sri Lanka. Pendant ces rapports qui ont eu lieu avec l'ambassade du Sri Lanka pour la visite du Premier ministre Ranil Wickremesinghe, nous n'avons pas été informés qu'une telle rencontre aurait lieu ou pourrait avoir lieu", a répondu le ministre des Affaires étrangères, selon le document publié sur leur site internet par Veerle Wouters et Hendrik Vuye. "En vertu de ce qui précède, je n'ai pas donné d'avis concernant l'opportunité d'une rencontre", a-t-il ajouté.

Mme Wouters et M. Vuye interpelleront le Premier ministre Charles Michel pour lui demander une retenue sur la dotation du prince, en guise de sanction.

Nos partenaires