Le présumé terroriste Reda Kriket risque 15 mois de prison pour cambriolages à Hasselt

20/10/16 à 15:19 - Mise à jour à 15:22

Source: Belga

(Belga) Reda Kriket, un Français de 34 ans soupçonné de terrorisme, devait comparaître jeudi devant le tribunal correctionnel de Hasselt pour une série de cambriolages dans un immeuble à appartements à Hasselt. Incarcéré en France, l'homme, suspecté d'avoir projeté un attentat terroriste lors de l'Euro en France, ne s'est pas présenté à l'audience. Le ministère public a réclamé une peine de 15 mois de prison ferme.

Le prévenu s'était introduit dans plusieurs flats à Hasselt en 2013. Il avait laissé une trace ADN dans l'un d'eux. Les ADN repris dans des banques de données sont depuis peu échangés entre la Belgique, les Pays-Bas, l'Allemagne, la France et le Luxembourg. En septembre, devant le tribunal correctionnel de Bruxelles, il avait déjà écopé par défaut de trois ans de prison pour des cambriolages commis à Sterrebeek. En juillet 2015, il avait été condamné à 10 ans de prison dans le procès du recruteur syrien Khalid Zerkani. Le tribunal de Hasselt doit se prononcer le 17 novembre sur les faits commis dans le Limbourg en 2013. Reda Kriket a été interpellé au mois de mars en banlieue parisienne. Les autorités françaises ont révélé après son arrestation qu'il s'apprêtait à commettre un attentat. Cinq fusils de type kalachnikov, des chargeurs et des explosifs avaient ainsi été découverts. (Belga)

Nos partenaires