Le président ukrainien parle au téléphone avec un "faux" président kirghiz

03/11/16 à 21:31 - Mise à jour à 21:33

Source: Belga

(Belga) Le président ukrainien Petro Porochenko a cru avoir une conversation téléphonique officielle avec son homologue kirghiz, Almazbek Atambaïev, alors qu'en réalité il parlait à un imposteur, ont reconnu jeudi les autorités ukrainiennes, dénonçant une "provocation".

Suite à cette conversation, la présidence ukrainienne avait publié mercredi un communiqué relatant les sujets évoqués durant cet entretien. Selon ce communiqué, rapidement retiré du site de la présidence, la conversation avait notamment porté sur "la coopération entre l'Ukraine et le Kirghizstan dans le cadre des organisations internationales, principalement de l'ONU". Mais peu après, le Kirghizstan, ex-république soviétique d'Asie centrale qui suit une politique prorusse, a démenti la tenue de cet entretien. La porte-parole de la diplomatie ukrainienne, Mariana Betsa, a déclaré que cet incident était lié aux efforts du président ukrainien pour promouvoir actuellement un projet de résolution à l'ONU sur les violations des droits de l'Homme en Crimée, péninsule ukrainienne annexée en mars 2014 par Moscou. "Nous sommes en train d'étudier ce qui s'est passé. Mais il est clair que de telles actions ont pour but d'empêcher la promotion de l'initiative de l'Ukraine sur la Crimée", a-t-elle estimé. Les relations entre l'Ukraine et la Russie sont au plus bas depuis l'annexion de la Crimée, suivie par un conflit avec des séparatistes prorusses dans l'Est du pays qui a fait plus de 9.600 morts en un peu plus de deux ans. Pour sa part, le ministère des Affaires étrangères kirghiz a indiqué que le chef de la diplomatie kirghize, Erlan Abdyldaev, s'est entretenu à ce sujet jeudi au téléphone avec son homologue ukrainien, Pavlo Klimkine, et ajouté que "le problème a ainsi été réglé". (Belga)

Nos partenaires