Le président Erdogan qualifie la Turquie "d'exemple pour la liberté de la presse"

10/01/18 à 19:22 - Mise à jour à 19:23

Source: Belga

(Belga) La Turquie est un "exemple brillant" pour la liberté de la presse, a estimé mercredi le président Recep Tayyip Erdogan. Le pays est également "l'un des leaders mondiaux" en ce qui concerne les technologies de la communication, les médias sociaux et le journalisme en ligne, a-t-il encore déclaré mercredi à l'occasion de la Journée des Journalistes célébrée en Turquie.

Les propos tenus par le président turc sont interpellants car son pays ne peut pas vraiment être considéré comme un modèle en la matière. En effet, la Turquie occupe la 155e place sur 180 au classement de la liberté de la presse établi par l'ONG Reporters sans frontières (RSF). Après la tentative de putsch du 15 juillet 2016, les autorités ont procédé à de véritables purges au sein de la police, de la fonction publique et de la presse. Des dizaines de journalistes se trouvent depuis en détention et plus de 150 médias ont été fermés. Mais il s'agit de "fake news", selon Recep Tayyip Erdogan. "Certains essaient de détruire la fraternité de notre peuple et l'intégrité de l'Etat à travers la désinformation et des informations qui manipulent." Le président s'est illustré mercredi comme un grand défenseur de la liberté de la presse. "Le public a le droit à des informations rapides, précises et impartiales" et il "est nécessaire pour la démocratie" que les médias "soient accessibles sans aucune restriction", a-t-il déclaré. Une société cosmopolite n'est possible qu'avec des médias "gratuits et transparents". (Belga)

Nos partenaires