Le président du SPF Finances plaide pour une baisse de l'impôt des sociétés

12/11/16 à 07:20 - Mise à jour à 07:23

Source: Belga

(Belga) Le président du service public fédéral des Finances, Hans D'Hondt, plaide, dans les journaux De Tijd et L'Echo, pour une réforme de l'impôt des sociétés (Isoc) "le plus vite possible".

Hans D'Hondt a ainsi décidé de soutenir le plan du ministre fédéral des Finances, Johan Van Overtveldt (N-VA), de réduire le taux d'imposition des entreprises. Ce plan a été mis temporairement en veilleuse lors du dernier contrôle budgétaire parce que le CD&V voulait le lier à l'introduction d'une taxe sur les plus-values. Hans D'Hondt, ancien chef cabinet d'Yves Leterme lorsqu'il était Premier ministre, est pourtant étiqueté CD&V. Mais selon lui, une baisse de l'Isoc est urgente. "Celle-ci doit venir le plus vite possible, on ne peut plus perdre de temps ni tourner autour du pot avec cela, nous sommes déjà en train de perdre des parts de marché", affirme-t-il. Selon M. D'Hondt, tous les pays européens sont occupés à attirer des entreprises en mettant en place un climat fiscal attirant. "On est occupé à laisser partir le train sans nous et nous devons bien faire attention à ce que la Belgique ne devienne pas le pays le plus cher au monde. Car une fois que la base fiscale est partie, on ne la revoit plus jamais." (Belga)

Nos partenaires