Le premier ministre veillera à l'exécution loyale de la loi de sortie

13/12/17 à 10:43 - Mise à jour à 10:45

Source: Belga

(Belga) "Je ne laisserai personne torpiller le pacte énergétique", a réagi mercredi le premier ministre Charles Michel dans un communiqué. Le chef du gouvernement fédéral indique qu'il "veillera à l'exécution loyale et de bonne foi de la loi qui prévoit la sortie nucléaire en 2025 et de l'accord de gouvernement".

"L'objectif reste, ainsi que la Belgique s'y est engagée, de sortir du nucléaire. Nous l'avons rappelé dans l'accord de gouvernement et je l'ai réaffirmé au Parlement", précise-t-il. "Tout doit être mis en oeuvre pour respecter nos engagements: garantir la sécurité d'approvisionnement énergétique, atteindre les objectifs climatiques et assurer un prix de l'énergie abordable pour les familles et la compétitivité de nos entreprises", poursuit M. Michel, évoquant le pacte énergétique. Celui-ci sera discuté pour la première fois au conseil des Ministres restreint ce jeudi 14 décembre. Le député flamand Andries Gryffroy a indiqué mardi soir sur la VRT que la N-VA, aux responsabilités au gouvernement fédéral et au gouvernement flamand, n'approuvera pas le pacte énergétique confirmant la sortie du nucléaire. (Belga)

Nos partenaires