Le Premier ministre australien nie les "tortures systématiques" contre les réfugiés

18/10/16 à 07:16 - Mise à jour à 07:20

Source: Belga

(Belga) Le Premier ministre australien Malcolm Turnbull a nié mardi les accusations d'Amnesty International selon lesquelles les abus et mauvais traitements infligés aux demandeurs d'asile sur l'île de Nauru relèvent de la "torture systématique et délibérée".

"Je rejette totalement ces accusations, c'est absolument faux!", a déclaré M. Turnbull à ABC Radio. Un rapport affligeant d'Amnesty International publié lundi accuse les autorités australiennes de gérer des prisons à ciel ouvert sur l'île, où plus de mille demandeurs d'asile interceptés en mer ont été envoyés depuis trois ans. Anna Neistat, directrice de recherche au sein de l'ONG, a indiqué aux journalistes que les traitements infligés aux réfugiés s'assimilaient à de la torture. "Nous ne parvenons pas à de telles conclusions facilement... La nature du mal provoqué, le caractère systématique, (...) ou encore le fait que cela est perpétré de manière délibérée avec l'objectif clair de dissuader pour punir" mènent Amnesty International au constat de la pratique systématique de la torture au sein du centre de détention. (Belga)

Nos partenaires