Le PP et "La Droite" discutent d'une fusion

18/12/15 à 12:53 - Mise à jour à 12:52

Source: Belga

Des discussions sont en cours entre les responsables du Parti Populaire et "La Droite", a confirmé vendredi la seconde, à la suite d'un écho paru la veille dans "La Libre".

Le PP et "La Droite" discutent d'une fusion

Mischaël Modrikamen du Parti Populaire © Belga Image

Plusieurs réunions ont déjà eu lieu entre les deux petites formations qui cherchent à occuper l'espace politique à la droite du MR.

Selon un communiqué du bureau politique de La Droite, l'initiative de ce rapprochement revient au président du PP, Mischaël Modrikamen, et remonte au mois de septembre. Plusieurs réunions ont suivi et une délégation de "La Droite" s'est même rendue au congrès du Parti Populaire organisé le 24 octobre. Le 14 novembre, une nouvelle rencontre a eu lieu, qui a réuni cette fois les deux présidents, M. Modrikamen et Michel Aldo Mungo.

"Un consensus s'est dégagé pour que l'objectif de la fusion envisagée aboutisse à la création d'un nouveau parti doté d'un nouveau sigle, de nouveaux statuts, de nouvelles instances dirigeantes et d'un programme renouvelé", précise le communiqué.

Le nouveau parti rassemblerait "des conservateurs avec des libéraux". "La Droite" pose plusieurs conditions dont la non-remise en cause des avancées législatives éthiques en Belgique, l'approfondissement du processus européen, l'absence de relation avec des partis d'extrême-droite européens et le refus de membres liés à l'ancien Front National belge. Jusqu'à présent, un consensus n'a pas pu se dégager sur ces points. Une nouvelle réunion devrait avoir lieu en janvier.

La rencontre de MM. Modrikamen et Mungo est une première depuis 2010. Ce dernier avait été exclu du PP quelques jours avant les élections de 2010. Les départs et exclusions jalonnent d'ailleurs l'histoire du Parti Populaire: le co-fondateur Rudy Aernoudt a été exclu en août 2010, l'unique député élu après le scrutin de 2010, Laurent Louis, a subi le même sort en 2011 tandis que l'un des deux parlementaires gagné en 2014, André-Pierre Puget, a fait ses valises mercredi.

Nos partenaires