Le Portugal introduit une taxe sur les sodas, le patrimoine immobilier également visé

15/10/16 à 05:12 - Mise à jour à 05:15

Source: Belga

(Belga) Le Portugal introduira en 2017 une taxe sur les boissons sucrées non-alcoolisées, dont les recettes prévues de 80 millions d'euros seront affectées au Service national de santé, selon le projet de budget de l'Etat pour l'an prochain présenté vendredi par le gouvernement socialiste. Une taxe sur le patrimoine immobilier des contribuables fortunés, d'une valeur fiscale supérieure à 600.000 euros, figure également dans le projet.

Le Portugal introduit une taxe sur les sodas, le patrimoine immobilier également visé

Le Portugal introduit une taxe sur les sodas, le patrimoine immobilier également visé © BELGA

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait appelé mardi les gouvernements à taxer les boissons sucrées afin de combattre l'obésité dans le monde où un adulte sur trois est en surpoids, estimant que cela pourrait réduire la consommation de ces produits. Le gouvernement portugais prélèvera à partir de l'année prochaine 8,22 euros par hectolitre de boisson dont la teneur de sucre est inférieure à 80 grammes par litre, et 16,46 euros par hectolitre au-delà de ce seuil. L'impôt s'élèvera ainsi à 5,5 centimes d'euro pour une canette de Coca-Cola de 33 centilitres, qui contient 35 grammes de sucre. Cette nouvelle taxe s'appliquera uniquement aux sodas, et pas aux boissons sucrées à base de lait ou de jus de fruit comme l'avait envisagé le gouvernement dans un premier temps. Parallèlement, Lisbonne a également annoncé la levée d'un impôt sur le patrimoine immobilier des contribuables les plus nantis à partir de 2017. Celui-ci doit servir à financer le système de retraite du Portugal, avait annoncé en milieu de journée le Premier ministre socialiste Antonio Costa. (Belga)

Nos partenaires