Le point sur les perturbations liées à l'Euromanif

24/03/11 à 09:49 - Mise à jour à 09:49

Source: Le Vif

Une grande manifestation est organisée aujourd'hui contre la proposition de gouvernance économique européenne qui sera examinée lors du Sommet européen pendant ces deux prochains jours. Le Vif.be fait le point sur les différentes perturbations engendrées par l'Euromanif.

Le point sur les perturbations liées à l'Euromanif

© Belga

Perturbations sur le réseau STIB

Le réseau de la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) a connu quelques perturbations ce matin.

Sur le réseau tram, la ligne 81 est limitée à Merode depuis 7h00 du matin. De même, le tram 25 est limité à Meiser dans un sens et à Hansen-Soulie dans l'autre sens. La ligne 7 est, quant à elle, limitée à Léopold III dans un sens et à Hansen Soulie dans l'autre direction.

Une navette a été mise en place entre Meiser et Hansen-Soulie. La circulation sur ces lignes de tram devrait reprendre normalement en milieu de matinée.

Par ailleurs, entre 8h30 et 11h, les lignes de trams 92 et 94 sont interrompues entre Botanique et Stéphanie.

En ce qui concerne le réseau bus, plusieurs lignes sont limitées ou déviées. La STIB prévoit que la moitié d'entre elles seront perturbées dans le courant de la journée.

Sur le réseau du métro, les stations Schuman et Maelbeek ont été fermées sur ordre de police jusqu'au moins 14h00.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site de la STIB.

126 kilomètres de files sur les autoroutes


Selon le site d'informations routières Touring, 126 kilomètres d'embouteillages étaient comptabilisés ce matin, peu après 8 heures, sur les autoroutes belges.

Plusieurs axes importants de la capitale ont été fermés très tôt jeudi en raison des manifestations. Quatre cortèges de militants du syndicat socialiste ont notamment prévus de rejoindre la rue de la Loi à partir de 7 heures du matin, depuis quatre lieux bruxellois, à savoir la place Meiser, le rond-point Montgomery et les gares de Bruxelles-Midi et Bruxelles-Nord.

Sur les autoroutes, on notait, entre autres, des ralentissements et des files sur l'E40 Liège-Bruxelles, depuis Sterrebeek, sur l'E411 depuis Overijse ou sur le ring de Bruxelles en plusieurs endroits.

Des manifestants ont bloqué le rond-point Montgomery

D'importants embarras de circulation ont été signalisés dans les environs du rond-point Montgomery, l'un des quatre lieux de rendez-vous pour les manifestants de la FGTB. Selon Ilse Van de Keere de la zone de police de Bruxelles-Capitale-Ixelles, les militants n'ont pas respecté l'accord prévoyant de ne pas bloquer le rond-point. D'après des chiffres toujours provisoires, entre 10.000 et 15.000 personnes ont quitté les quatre points de ralliement de la FGTB, a-t-elle ajouté.

La police estime le nombre de manifestants présents au rond-point de Montgomery à environ 1.200 personnes. Il était prévu au départ que les manifestants se rassemblent dans l'avenue de Tervuren mais cela s'est déroulé différemment, a expliqué la porte-parole de la police.

A la gare du Nord, le cortège réunissait environ 2.900 personnes, celui de la gare du Midi quelque 4.000 manifestants et celui de la place Meiser, plusieurs milliers.

Les cortèges ont entre-temps quitté les points de rendez-vous, ce qui a permis de libérer la place Meiser, le rond-point Montgomery ainsi que la boulevard Reyers.

La SNCB peu perturbée

De son côté, la SNCB a fait savoir que son réseau ferroviaire était peu perturbé pour l'instant. "Les trains circulent plus ou moins normalement sauf à la station Schuman", explique une porte-parole du gestionnaire de réseau Infrabel.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site de la SNCB.

Trafic légèrement perturbé pour le TEC, sauf à Charleroi

La plupart des bus du TEC roulaient normalement jeudi matin malgré l'appel aux manifestations lancé par les syndicats. A l'exception de Charleroi, où environ 30% des services ne sont pas assurés, le trafic n'est que légèrement perturbé, a annoncé jeudi le TEC dans un communiqué.

De même, dans la province de Liège, 10 à 40 % des bus ne sont pas sortis des dépôts de Robermont, Jemeppe, Rocourt, Omal, Wanze et Verlaine. La situation est par contre normale à Verviers, Eupen, Warzée et Oreye. Il en est de même dans la province de Luxembourg et à La Louvière.

A Mons et à Tournai, les services sont assurés respectivement à hauteur de 81% et 79 %. A Namur, 21 services ne sont pas assurés et, dans le Brabant wallon, il en est de même pour 7 services.

Pour plus d'informations, veuillez consulter le site des TEC.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires