Le point sur les intempéries: Plus de 150 interventions des pompiers en Brabant wallon

20/11/16 à 12:51 - Mise à jour à 19:44

Source: Belga

Tous les secteurs du Brabant wallon ont été touchés par la tempête qui a traversé la Belgique dimanche, nécessitant plus de 150 interventions des pompiers issus des cinq casernes de la province. Aucune victime n'est à déplorer et les dégâts restent limités.

Le point sur les intempéries: Plus de 150 interventions des pompiers en Brabant wallon

© BELGA

Les pompiers de Braine-l'Alleud ont enregistré une quarantaine d'interventions, durant toute la journée de dimanche, notamment dans les communes de Lasne, La Hulpe, Braine-l'Alleud, Braine-le-Château ou encore Waterloo.

De nombreux arbres et branchages y ont entravé des voiries et trois toitures ont été quelque peu endommagées. Les sapeurs nivellois ont comptabilisé une trentaine d'interventions, essentiellement pour des opérations d'élagage et de dégagement de câbles électriques. Les pompiers de Tubize sont sortis une vingtaine de fois. Outre la présence d'arbres, de branchages et de câbles sur les voiries, ils ont eu à opérer sur une toiture de la prison d'Ittre où une partie de bardage s'était envolée.

Dans le secteur de Wavre, les pompiers ont effectué une cinquantaine de missions, de couverture de toitures notamment. Quant aux pompiers de Jodoigne, ils ont exécuté une quinzaine d'interventions. Parmi les plus importantes, il leur a fallu tronçonner de gros arbres qui obstruaient deux voiries à Beauvechain et à Jandrain.

Trafic ferroviaire vers la Côte fortement perturbé

La circulation ferroviaire est fortement perturbée en Flandre à cause des vents violents qui frappent le pays dimanche. Des débris sont tombés sur les voies de la ligne 73 Gand-La Panne. Le trafic a été interrompu entre Deinze et Tielt, à la frontière entre les provinces de Flandre orientale et Flandre occidentale. Il a été rétabli vers 13h30. Des retards sont à prévoir.

En raison de travaux sur la ligne 50A Gand-Bruges, le trafic Bruxelles-Ostende est dévié via la ligne 73. Les trains en direction de la Côte ont donc été touchés par l'incident.

En Wallonie, la circulation ferroviaire a été brièvement interrompue peu après 10h00 sur la ligne 124 Bruxelles-Charleroi entre Lillois et Nivelles. Un arbre qui menaçait de tomber sur la voie a dû être enlevé.

Une trentaine d'interventions des pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau

Les pompiers de la zone de secours 4, Vesdre Hoëgne et Plateau, ont été appelés à une trentaine de reprises ce dimanche pour des interventions relatives aux fortes rafales de vent qui ont balayé la région.

La tempête Nanette a occasionné quelques soucis en région verviétoise, sans pour autant être à l'origine d'importants dégâts. Les pompiers de la zone de secours Vesdre, Hoëgne et Plateau, qui couvre 19 communes, ont été appelés à une trentaine de reprises depuis 06h00, ce dimanche matin. Il s'agit essentiellement d'interventions concernant des tronçonnages ou des objets menaçants, a-t-on appris auprès des services de secours.

Le 112 est submergé d'appels téléphoniques

A cause de la tempête et des coups de vents violents qui frappent la Belgique dimanche, les centres de secours 112 sont submergés d'appels téléphoniques. Ces appels font augmenter de manière importante le temps d'attente, indique la Direction Générale Sécurité Civile du SPF Intérieur.

Pour des interventions concernant uniquement des dégâts matériels, le SPF demande aux citoyens de contacter directement leur zone de secours (pompiers) et de ne pas appeler le numéro 112.

Pour les personnes qui doivent néanmoins appeler le 112, la DG Sécurité Civile prévient que "le temps d'attente est plus long qu'en temps normal". "Ne raccrochez pas et restez en ligne", conseille-t-elle.

A Bruxelles national, tous les atterrissages et décollages ont lieu par la piste 19

Les conditions météorologiques de dimanche matin ont eu des implications sur le système d'usage préférentiel des pistes en vigueur à l'aéroport national de Zaventem et en particulier de l'utilisation de la piste 25 droite, a indiqué dimanche le directeur du Service de médiation de l'aéroport Philippe Touwaide. Durant la matinée, le vent de 210 degré, soufflant de 21 à 38 noeuds, a imposé le recours à la piste 19 plus courte et une approche depuis Anvers, Malines, Bonheiden et Perk-Kampenhout.

Les décollages ont eu lieu également face au vent par la piste 19, les avions survolant Sterrebeek avant de virer à droite, vers Woluwe-Saint-Etienne, et ensuite Haren/ Evere ou à gauche, vers Wezembeek-Oppem, Crainhem et Tervuren, ou via Woluwe-Saint-Pierre et Stockel pour les gros porteurs.

Des vents de plus de 100 km/h enregistrés à la Côte

Des vents atteignant 101 km/h à Coxyde et même 115 km/h sur l'estacade du port de Zeebrugge ont été enregistrés dimanche matin par l'IRM, indique le météorologue David Dehenauw.

Au large, une rafale de 132 km/h a été enregistrée à 10h30.

Une cinquantaine d'interventions dans le Tournaisis

Les pompiers de Tournai sont sur la brèche dimanche matin pour toute une série d'interventions liées au passage de vents violents dans le Tournaisis. On ne déplore aucun blessé.

"Depuis ce matin à 07h00, on a enregistré une cinquantaine d'interventions. Les appels ont débuté lorsque les gens se sont réveillés et ont constaté les premiers dégâts. Toutes les équipes sont sur le terrain", indique-t-on à 11h00 au central téléphonique des pompiers de Tournai.

Les pompiers sont intervenus pour des tuiles envolées, des arbres couchés sur la voirie et des pylônes électriques couchés au sol.

Implantée à la rue Doublet, l'école Notre-Dame Auxiliatrice a subi de très importants dégâts. "Toute la toiture de l'établissement scolaire s'est envolée", précise-t-on chez les pompiers de Tournai.

Nos partenaires