Gérald Papy
Gérald Papy
Rédacteur en chef adjoint du Vif/L'Express
Opinion

13/01/18 à 09:30 - Mise à jour à 09:44
Du Le Vif/L'Express du 11/01/18

"Le piège se referme sur Charles Michel"

Pour ressouder un gouvernement érigé il y a trois ans avec la finalité de "redresser le pays", rien de tel que de renouer avec les ambitions économiques pour lui assurer un nouvel élan. C'est donc nourries des " bons conseils " du Voka, le patronat flamand, rappelant l'exécutif à ses défis encore nombreux à relever, que les quatre composantes de l'équipe Michel ont décidé de clore le mauvais feuilleton de l'affaire Francken.

Reste à déterminer qui d'un Charles Michel, clamant refuser de céder au chantage des nationalistes flamands, ou d'un Bart De Wever, assénant qu'il ne laissera pas tomber son secrétaire d'Etat " ni aujourd'hui, ni demain, ni après-demain ", sort conforté de cette joute. La parole, même fluctuante, du bourgmestre d'Anvers suggère en tout cas que Theo Francken est intouchable, sauf bourde jugée cette fois-ci colossale par le MR, et qu'une vraie crise sanctionnée par des élections anticipées servirait en définitive celui qui reste le premier parti de Belgique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires