Le pic de crue a été atteint partout en Wallonie

29/01/13 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Source: Le Vif

Le pic de crue a été atteint partout au niveau des cours d'eau en Wallonie, a indiqué mercredi matin le site du Service d'études hydrologiques (Sethy). La situation devrait se normaliser en cours de journée au sud du sillon Sambre-et-Meuse mais la vigilance restera de mise car de nouvelles précipitations sont attendues mercredi après-midi et vendredi.

Le pic de crue a été atteint partout en Wallonie

© Thinkstock

En province de Luxembourg, la Haute-Semois et ses affluents sont toujours en phase de pré-alerte de crue, ainsi que la Chiers et ses affluents. L'Eau Noire et ses affluents, dans la province de Namur, sont également toujours en pré-alerte de crue.

La vigilance sera de mise dans ces bassins car des remontées sont possibles en fin de journée, prévient le Sethy.

La phase de pré-alerte n'est par contre plus d'application pour la Senne et ses affluents, dans le Brabant wallon et pour la Dendre et ses affluents, dans le Hainaut.

Plusieurs cours d'eau en pré-alerte de crue

En raison de la fonte de la neige et des précipitations, les sols sont actuellement saturés en eau. La Haute-Semois, en province de Luxembourg, l'Eau Noire, en province de Namur et la Dendre, dans le Hainaut, ainsi que la Senne et la Chiers ont été placées en pré-alerte de crue, peut-on lire mardi sur le site du Service d'études hydrologiques (Sethy).

Après la Haute-Semois, l'Eau Noire et la Dendre, la Senne et la Chiers ont également été placées mardi en phase de pré-alerte de crue, peut-on lire mardi en fin d'après-midi sur le site du Service d'études hydrologiques (Sethy). Les sols sont actuellement gorgés d'eau en raison de la fonte de la neige et des précipitations importantes des dernières heures.

En province de Luxembourg, la Haute-Semois et ses affluents sont en phase de pré-alerte de crue. Arlon, Attert, Chiny, Etalle, Habay et Tintigny sont concernées. La Chiers et ses affluents ont également été placés en pré-alerte. Sont concernées, les communes d'Aubange, Messancy, Rouvroy et Virton.

La Dendre et ses affluents, dans le Hainaut, sont également en phase de pré-alerte. "Le pic de crue devrait être atteint vers minuit à Lessines. Les seuils de pré-alerte seront légèrement dépassés et quelques débordements localisés sont possibles mais sans gravité", détaille le Sethy. Ath, Chièvres et Leuze-en-Hainaut sont également concernées.

L'Eau Noire et ses affluents, dans la province de Namur, font également l'objet d'une phase de pré-alerte. La commune de Couvin est concernée.

La Senne et ses affluents, dans le Brabant wallon, ont été placés dans l'après-midi en phase de pré-alerte. Sont concernées, les communes de Braine-l'Alleud, Braine-le-Château, Ittre, Nivelles, Rebecq et Tubize. Le pic de crue est attendu aussi vers minuit à Tubize.

L'Institut Royal Météorologique (IRM) a émis une alerte jaune valable entre mardi 8h et mercredi 1h. Des quantités de précipitations pouvant atteindre 20 voire 30 l/m2, principalement au sud du sillon Sambre-et-Meuse, sont attendues et peuvent provoquer des dégâts.

En savoir plus sur:

Nos partenaires