Le personnel de la SNCB pénalisé en cas de retard de train

06/09/16 à 12:16 - Mise à jour à 13:48

Source: Belga

Quelque 1.300 membres du personnel de la SNCB de l'atelier de Malines s'opposent à une récente mesure qui touche ceux qui vont travailler en train. En cas de retard, il est en effet prévu que ces minutes soient déduites de leurs jours de congés, écrivent mardi Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

Le personnel de la SNCB pénalisé en cas de retard de train

© BELGAIMAGE

Cette mesure a été introduite en mars à l'atelier de Malines. Avec celle-ci, les personnes qui vont travailler en train et arrivent en retard à cause de celui-ci ne peuvent plus comptabiliser ces minutes dans leur temps de travail. Une heure de début de travail est fixée, pour ne pas faire attendre le reste de l'équipe, et les minutes de retard sont déduites des jours de vacances. Les travailleurs se plaignent par ailleurs du fait que ceux qui arrivent trop souvent en retard risquent de perdre une partie de leurs primes.

La semaine dernière, les 1.300 travailleurs du site SNCB de Malines se sont vu confirmer que la direction maintenait ce régime, ce qui a provoqué un mécontentement. C'est pourquoi les syndicats doivent rencontrer la direction à ce sujet ce mardi.

Seuls les ateliers de Malines et Salzinnes sont concernés par ce nouveau système.

"Nous avons déjà essayé de supprimer cette mesure", a indiqué à Belga Luc Piens, de l'ACV-Transcom. "Il faut négocier avec la direction de Malines pour résoudre le problème là où il se trouve."

En savoir plus sur:

Nos partenaires