Le personnel civil de la police anversoise va apprendre à utiliser le spray au poivre

08/08/16 à 19:11 - Mise à jour à 19:11

Source: Belga

(Belga) La police locale d'Anvers prend des mesures supplémentaires pour protéger ses employés à la suite de l'attaque à la machette de deux policières à Charleroi, écrit la VRT sur son site, ce que la police a confirmé lundi. Le personnel civil reçoit une formation complémentaire sur les moyens de protection tels que les sprays au poivre et tous les agents qui sont en contact direct avec les citoyens devront dorénavant porter constamment leur arme de service.

Le personnel civil de la police anversoise va apprendre à utiliser le spray au poivre

Le personnel civil de la police anversoise va apprendre à utiliser le spray au poivre © BELGA

Plus tôt cette année, le chef de corps Serge Muyters avait décidé d'autoriser tous ses agents à porter leur arme de service sur le chemin du travail, à condition qu'ils puissent toujours s'identifier quand ils ne portent pas d'uniforme et que l'arme soit gardée déchargée et en sécurité à la maison. Cette mesure a été prise à la suite notamment du démantèlement de la cellule terroriste de Verviers qui planifiait un attentat contre les forces de police. Désormais, le corps de police anversois franchit une étape supplémentaire. "Par rapport aux autres corps, nous avons beaucoup de personnel civil", explique le porte-parole Wouter Bruyns. "Aussi nous voulons leur offrir la protection nécessaire, par exemple en leur apprenant à utiliser le spray au poivre. Cette possibilité est prévue par la loi et ressort de la compétence du chef de corps". Par ailleurs, tous les travailleurs opérationnels qui sont en contact direct avec les citoyens sont dorénavant obligés de porter leur arme de service. Jusqu'à présent, les employés en uniforme dans les bureaux d'accueil notamment avaient le choix de ne pas la porter. (Belga)

Nos partenaires