Le patron de Facebook tente de séduire la Chine, pays où le réseau social est interdit

18/03/16 à 15:44 - Mise à jour à 15:44

Source: Belga

(Belga) Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, a été aperçu ce matin faisant un jogging à Pékin. Il est en Chine pour le lancement d'un forum économique qui accueillera des PDG d'entreprises et des hauts responsables chinois. Zuckerberg espère sans doute convaincre le pays d'adopter Facebook : le réseau social y est pour l'instant interdit.

Le patron de Facebook tente de séduire la Chine, pays où le réseau social est interdit

Le patron de Facebook tente de séduire la Chine, pays où le réseau social est interdit © BELGA

C'est Mark Zuckerberg lui-même qui a posté la photo de son jogging vers trois heures du matin (heure belge). Accompagné d'autres coureurs, il traverse la place Tian'anmen de Pékin. Le patron du plus influent réseau social s'est déjà rendu à plusieurs reprises en Chine, dans des universités de la capitale, où il lisait des discours dans un mandarin approximatif. Le gouvernement chinois impose une censure sans ampleur à ses utilisateurs de l'internet : le pays n'a pas de connexion VPN. Facebook ne peut pas, pour l'instant, être employé par les Chinois. Mais la firme ne cesse de multiplier ses activités avec le pays, via des partenariats conclus avec des entreprises mais aussi via des initiatives locales. "J'ai démarré ma visite avec un jogging à travers la place Tian'anmen, de la Cité interdite au Temple du Paradis", a écrit Zuckerberg en commentaire pour le cliché. La toile a réagi depuis : à Pékin, la pollution atteignait ce matin 12 fois le taux de particules recommandé par l'OMS. Certains internautes reproche à Zuckerberg d'abuser de communication pour entamer de nouveaux accords. (Belga)

Nos partenaires