Le Parti populaire, "premier des petits partis"

14/06/10 à 07:53 - Mise à jour à 07:53

Source: Le Vif

Philippe Chansay-Wilmotte était tête de liste Parti Populaire dans la province de Liège. Il ne cache pas sa satisfaction devant les résultats de son parti, notamment dans la province de Liège où il fait mieux que le PTB.

Le Parti populaire, "premier des petits partis"

© Belga

Philippe Chansay-Wilmotte, êtes-vous content des résultats?
On est satisfait. Evidemment, on aurait aimé avoir le résultat de la N-VA, mais il faut tenir compte de la réalité. Il y a six mois, nous n'existions pas et nous faisons le triple, voire le quadruple de ce que font en général les partis lorsqu'ils se présentent pour la première fois, c'est-à-dire que nous sommes en passe d'obtenir 3,5 %, avec des percées étonnantes, par exemple, à Seraing ou à Herstal. Nous sommes devenus le premier des "petits partis". Le PTB+, avec son expérience et tout en ayant essayé d'être plus présentable, est derrière nous. Dans ce contexte-là, on a réussi à être le cinquième parti francophone, loin, c'est vrai loin derrière le quatrième, mais c'est encourageant.

Vu ces résultats modestes, l'expérience PP va-t-elle être poursuivie?
Je crois que oui. Personnellement, j'avais tablé sur 3 %. En dépit des sondages flatteurs, une alerte mentale me commandait de rester réaliste. On s'est laissé prendre au jeu. Mais la réalité est là : nous sommes à 3,5 %. Cela veut dire que nous avons réussi à nous faire connaître, malgré le blocage médiatique, avec peu de temps pour nous préparer et sans professionnels de la politique... Le résultat est porteur d'espoir parce qu'il est l'expression d'une droite réelle, à la Sarkozy. C'est fait: on a marqué le paysage politique.

Quel est votre pronostic pour le futur gouvernement?
Si la N-VA et le PS sont condamnés à s'entendre, je ne vois pas comment, ce faisant, ils ne se mettraient pas les autres à dos. Bart De Wever a bousillé le CD&V en l'accusant de brader les intérêts de la Flandre... Quant à Elio Di Rupo, va-t-il être moins socialiste pour plaire à Bart De Wever? Pas sûr que nous ayons un gouvernement en septembre, comme l'espérait Laurette Onkelinx, avant d'avoir les résulats de la N-VA...

M.-C.R.

Nos partenaires