Le parquet montois veut renvoyer Didier Donfut en correctionnelle

25/09/14 à 06:56 - Mise à jour à 06:56

Source: Belga

Le parquet de Mons souhaite renvoyer Didier Donfut, le ministre d'Etat Robert Urbain (PS), et un de leurs associés devant le tribunal correctionnel, notamment pour faux en écriture et abus de confiance, écrit jeudi L'Echo.

Le parquet montois veut renvoyer Didier Donfut en correctionnelle

© Belga

Il est reproché aux trois hommes d'avoir faussement conclu un contrat de prestation de services entre l'Intercommunale gazière du Hainaut (IGH) et la société de consultance IDEE de Didier Donfut dans le but frauduleux de contourner la loi, ce qui a notamment permis à l'ex-ministre wallon de favoriser ses intérêts et de toucher des rémunérations disproportionnées au regard des prestations effectuées.

La révélation de ces éléments avait mené à la démission de Didier Donfut du gouvernement wallon en 2009.

L'intercommunale IGH a depuis été reprise par l'opérateur des réseaux gaz et électricité Ores, dont Didier Donfut a été élu à la présidence en 2013. Les intérêts de IGH ayant potentiellement été lésés, Ores étudie à présent la possibilité de se constituer partie civile contre le socialiste.

Le réquisitoire a été finalisé et approuvé. L'audience de la chambre du conseil est fixée au 14 octobre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires