Le parlement wallon (presque) sur une seule voie pour le RER

17/02/16 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Belga

(Belga) Les partis du parlement wallon ont largement convergé mercredi, au-delà de quelques éclats de voix politiciens, sur le nécessaire aboutissement du RER à quatre voies de Wallonie vers Bruxelles, à dix jours d'une importante réunion de concertation avec le fédéral et les deux autres régions.

Le parlement wallon (presque) sur une seule voie pour le RER

Le parlement wallon (presque) sur une seule voie pour le RER © BELGA

Le ministre-président Paul Magnette a confirmé sa proposition de réorienter 200 millions d'euros afin de préfinancer l'aboutissement des travaux de la ligne 161 (Bruxelles - Ottignie-Louvain-la-Neuve). Ces 200 millions consistent en un solde de 28 millions du projet Park & Ride de Louvain-la-Neuve (un parking pour les navetteurs bloqués sur l'E411, vers le RER) et de 142 millions d'euros initialement prévus pour la connexion ferroviaire de l'aéroport de Charleroi Bruxelles-sud (Gosselies), dont le chantier ne pourra aboutir avant 2028 puisqu'il faut en général 12 ans entre l'ouverture d'un tel dossier et sa finalisation, a expliqué M. Magnette. Ces 180 millions deviennent 200 millions en euros actuels. Ce préfinancement permettra au gouvernement fédéral de ne procéder au remboursement qu'au-delà de cette législature 2014-2019, de manière à alléger son effort de respect de la trajectoire budgétaire, a exposé M. Magnette. Il est lié à trois conditions: le redémarrage immédiat des travaux de la ligne 161, l'engagement écrit du Fédéral à finaliser les deux lignes (161, et 124 vers Nivelles) à quatre voies et un engagement sur les moyens d'exploitation. Les ministres de la Mobilité de gouvernement fédéral et régionaux se réuniront pour la première fois depuis un an et demi le vendredi 26 février prochain. A l'ordre du jour figure le RER. (Belga)

Nos partenaires