Le parlement néerlandais pourra discuter avec l'AFCN des centrales de Doel et Tihange

20/12/17 à 17:27 - Mise à jour à 17:30

Source: Belga

(Belga) Le parlement néerlandais a reçu le feu vert de la Belgique pour pouvoir discuter avec l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) à propos des centrales nucléaires belges de Doel et Tihange. Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon aurait confirmé cette autorisation aux Néerlandais mardi, a indiqué mercredi la secrétaire d'Etat néerlandaise Stientje van Veldhoven.

De nombreuses questions concernant la sécurité des deux centrales nucléaires belges ont été soulevées récemment tant au parlement néerlandais que dans la région frontalière avec la Belgique. La chambre basse a déjà réclamé la fermeture des centrales de Doel et Tihange. "Mais il n'existe aucune voie juridique permettant d'imposer cette fermeture", a indiqué la secrétaire d'Etat néerlandaise. Selon elle, le ministre Jambon a toutefois exprimé son souhait de collaborer avec les Pays-Bas sur cette question afin de lever les doutes qui subsistent dans la région frontalière. Selon la secrétaire d'Etat, Jan Jambon a eu un message clair: "nous ne jouons pas avec la sécurité nucléaire." (Belga)

Nos partenaires