Le Parlement germanophone adopte, majorité contre opposition, le budget 2018

14/12/17 à 21:44 - Mise à jour à 21:45

Source: Belga

(Belga) Le Parlement de la Communauté germanophone a adopté jeudi soir, majorité contre opposition, le budget 2018 qui sera en équilibre.

Au terme de trois soirées de débats budgétaires, le Parlement germanophone a approuvé, avec 24 voix pour et 10 voix contre, le budget 2018. En séance plénière, les différents ministres sont largement revenus sur les critiques formulées par les parlementaires de l'opposition qui regrettaient entre autres "un fétichisme de zéro écrit à l'encre noir", le fait que la dette de la Communauté ait été quintuplée en cinq ans pour atteindre 356 millions. L'opposition estimait aussi que "les grands défis sociétaux ne sont pas abordés de manière adéquate". Dans sa réplique, le ministre-président Oliver Paasch a rappelé que le nombre de places d'accueil pour la petite enfance a été doublé durant la dernière décennie, que plusieurs millions d'euros ont été investis pour rénover les maisons de repos existantes. Le ministre président a aussi souligné que les neuf communes germanophones profitent de la politique financière menée. "Nous prenons en charge 100% des coûts de personnel dans l'enseignement communal, nous subventionnons des investissements consentis en matière d'infrastructures scolaires communales à hauteur de 80%. Nous sommes aussi les seuls en Belgique à octroyer des subsides, à hauteur de 60%, pour les églises non classées". Quant à la dette de la Communauté germanophone, qui s'élève à 356 millions d'euros, Oliver Paasch a souligné que "seuls 2,5% du budget sont consacrés au remboursement de la dette". (Belga)

Nos partenaires