Le parlement bruxellois quasi unanime à demander l'extension de la nuit aérienne

16/10/15 à 15:21 - Mise à jour à 15:21

Source: Belga

Une écrasante majorité de députés bruxellois soutient la demande d'extension de la nuit aérienne à la plage 22h00-7h00 réclamée à cors et à cris par l'ensemble des associations de riverains de la capitale.

Le parlement bruxellois quasi unanime à demander l'extension de la nuit aérienne

© iStock

Selon Mme Fremault, une photographie des dépassements des seuils de bruits autorisés en Région bruxelloise réalisée entre les 6 avril et 28 septembre dernier à l'aide de sonomètres fait apparaître que c'est entre 6h00 et 7h00 du matin que le plus grand nombre d'infractions à l'arrêté bruit, basé sur des normes OMS, sont commises: 86% des violations de nuit sur la route du canal; 98 à 100% sur la route vers l'est; et 82 à 100% sur la route du Ring.

Le gouvernement bruxellois plaide, dans son accord de législature pour l'extension de la durée de la nuit aérienne de 22h00 à 7h00. Cette demande a été soutenue, vendredi, bien plus largement dans l'assemblée bruxelloise, notamment par les Verts et le MR, dans l'opposition.

Dans ce contexte, Céline Fremault a annoncé qu'elle examinait actuellement la possibilité de renforcer l'arrêté bruit qui accorde une trop grande souplesse, au-delà des normes de bruit de l'OMS, sous forme de simples avertissements aux compagnies en infraction (2.492 avertissements pour la période d'avril à août 2015).

Au cours de son long exposé, la ministre de l'Environnement a par ailleurs souligné que le rythme de paiement des contraintes fiscales envoyées par la Région bruxelloise aux compagnies aériennes en infraction s'est accéléré. Depuis août dernier, la Région s'est vu verser un montant de plus de 650.000 euros, un chiffre à mettre en balance avec le million d'euros perçus depuis 2000.

En savoir plus sur:

Nos partenaires