Le parlement bruxellois dit oui à la réorganisation et la simplification des stages

19/02/16 à 16:54 - Mise à jour à 16:54

Source: Belga

(Belga) Le parlement bruxellois a donné vendredi son feu vert au projet d'ordonnance déposé par le ministre de l'Emploi Didier Gosuin (DéFI) visant à améliorer l'organisation des stages et formations en entreprises tant pour les demandeurs d'emploi que les employeurs. Le dispositif sera complété par plusieurs arrêtés. Le tout permettra d'élargir le public-cible à ceux qui ont été exclus des allocations d'insertion, à la suite d'une décision prise en ce sens par le gouvernement fédéral sortant. De nouveaux types de stages seront créés.

Le parlement bruxellois dit oui à la réorganisation et la simplification des stages

Le parlement bruxellois dit oui à la réorganisation et la simplification des stages © BELGA

Le texte a été adopté par la majorité. L'opposition a voté en ordre dispersé: les Verts (Ecolo et Groen) ont voté contre, tout comme PTB. Le MR, la N-VA, le Vlaams Belang et l'élue désormais indépendante, Mahinur Ozdemir se sont abstenus. Au nom des libéraux francophones, Marion Lemesre a souligné que sa formation soutenait la philosophie du texte et souscrivait à des objectifs généraux de fixation d'un cadre juridique de qualité et d'accompagnement performant des demandeurs d'emploi dans le cadre des stages dans le milieu professionnel. Mais à ses yeux, il accorde trop de manoeuvre au gouvernement bruxellois et se fonde sur une trop grande suspicion à l'égard des employeurs. Le dispositif ne fait pas non plus apparaître de réponse à la question des synergies et coopérations à mener avec les autres entités fédérées en la matière. La N-VA Cieltje Van Achter l'a rejointe sur ce point au sujet des collaborations à mener avec le VDAB. Comme le PTB, via Michaël Verbauwheden, Bruno De Lille a exposé le principal grief des Verts néerlandophones et francophones confondus à l'égard du dispositif: le revenu accordé dans le cadre du stage ne comporte aucune cotisation sociale et risque de contribuer à précariser l'emploi durable par la substitution de travailleurs par des stagiaires. (Belga)

Nos partenaires