Le pape s'est envolé pour la Colombie pour y défendre la paix

06/09/17 à 11:49 - Mise à jour à 11:50

Source: Belga

(Belga) Le pape François est parti mercredi en Colombie en messager d'une paix encore fragile, dans un pays divisé après l'accord conclu l'an dernier, qui a mis fin à plus d'un demi-siècle de guerre civile.

Le pape argentin a quitté Rome peu après 11H00 HB à destination de Bogota, a constaté l'AFP. Le plan de vol de l'avion pontifical a été modifié pour prendre en compte l'arrivée de l'ouragan Irma dans les Caraïbes, selon le Vatican. L'Airbus A330 du pape était attendu vers 16H30 locales (23H30 HB) à Bogota, et on ignore si cette modification aura un impact sur cet horaire. François, premier pape latino-américain dans l'histoire de l'Eglise catholique, s'est déjà rendu trois fois en Colombie, lorsqu'il était prêtre et archevêque de Buenos Aires. Sa visite intervient cette fois à un moment crucial, après l'accord de paix conclu l'an dernier entre le gouvernement de Bogota et la guérilla marxiste des Farc et le cessez-le-feu temporaire annoncé lundi par l'autre guérilla, celle de l'ELN, non signataire de l'accord. La guerre civile, qui hante la Colombie depuis 52 ans, a fait quelque 260.000 morts, 60.000 disparus et plus de sept millions de personnes déplacées. "La paix nous rappelle que nous sommes tous fils du même Père, qui nous aime et nous console", a affirmé le souverain pontife, qui restera cinq jours en Colombie où il visitera quatre villes différentes et rencontrera victimes et acteurs de cette guerre civile. François est le troisième souverain pontife à se rendre en Colombie après Paul VI en 1968 et Jean Paul II en 1986. (Belga)

Nos partenaires