Le pape François appelle l'Iran à oeuvrer à pour la paix au Moyen-Orient

26/01/16 à 16:06 - Mise à jour à 16:06

Source: Belga

(Belga) Le pape François a exhorté mardi l'Iran, en recevant pour la première fois son président Hassan Rohani, à oeuvrer pour la paix au Moyen-Orient, au moment où ce pays sort de son isolement international.

Le pape François appelle l'Iran à oeuvrer à pour la paix au Moyen-Orient

Le pape François appelle l'Iran à oeuvrer à pour la paix au Moyen-Orient © BELGA

Le Saint-Siège a souligné à cet égard le "rôle important" de l'Iran, puissance régionale, alors que les sanctions contre ce pays ont été levées le 16 janvier après un accord international sur le nucléaire iranien. Les entretiens ont permis de "relever l'important rôle que l'Iran est appelé à jouer, avec d'autres pays de la région pour promouvoir des solutions politiques adéquates aux problématiques qui affligent le Moyen Orient, pour lutter contre la diffusion du terrorisme et le trafic d'armes", a relevé le Vatican dans un communiqué. "A cet égard, l'importance du dialogue interreligieux et la responsabilité des communautés religieuses dans la promotion de la réconciliation, de la tolérance et de la paix a été rappelé", selon ce texte. Une allusion à la nécessaire réconciliation entre sunnites et chiites, alors que leurs chefs de file, l'Arabie saoudite et l'Iran, s'opposent, et que le conflit entre les deux branches de l'islam a des répercussions, de la Syrie au Liban en passant par le Yemen. Le président Rohani a répondu à ces préoccupations, avant même de rencontrer Jorge Bergoglio, en affirmant dans la matinée devant des hommes d'affaires italiens et iraniens que l'Iran n'intervenait pas dans les affaires intérieures des autres pays et qu'il ne souhaitait envahir aucun des pays de la région. L'Iran est régulièrement accusé de soutenir des groupes armés en Syrie mais aussi au Liban. Le communiqué met par ailleurs en exergue "les valeurs spirituelles communes" entre le catholicisme et l'islam chiite, et "les bons rapports" entre le Saint-Siège et l'Iran, ininterrompus depuis 79 ans. (Belga)

Nos partenaires