Le pape en territoire Mapuche secoué par les revendications au Chili

17/01/18 à 14:45 - Mise à jour à 14:47

Source: Belga

(Belga) Le pape François poursuit mercredi sa tournée en Amérique latine en se rendant en territoire Mapuche, ces indigènes chiliens qui revendiquent leurs terres ancestrales, une zone en proie à des violences perpétrées par une minorité radicalisée.

Plusieurs attaques aux engins incendiaires ont visé mercredi à l'aube des églises, des hélicoptères d'entreprises forestières dans la région méridionale de l'Araucania, où était attendu le pape, selon la police. Trois églises avaient déjà été incendiées mardi dans la même région, et cinq autres ces derniers jours dans la capitale. La visite du pape au Chili intervient par ailleurs alors que l'opinion publique du pays est horrifiée par une série de scandales d'abus sexuels qui ont impliqué environ 80 membres du clergé chilien ces dernières années. Une cinquantaine de personnes avaient été arrêtées mardi à Santiago au cours d'une manifestation contre la venue du souverain pontife. Mardi, lors de son premier discours prononcé au Chili, devant les autorités politiques et civiles du pays, le pape François avait appelé au respect des "droits" et de la "culture" des peuples autochtones. Il faut "écouter" les peuples autochtones, "souvent oubliés et dont les droits ont besoin d'être pris en compte et la culture protégée, pour que ne se perde pas une partie de l'identité et de la richesse de cette nation", avait plaidé le pape, sans nommer spécifiquement les Mapuches. Pour François, "la pluralité ethnique, culturelle et historique demande à être préservée de toute tentative de division ou de suprématie". "La sagesse des peuples autochtones peut constituer une grande contribution" à la protection environnementale de la planète, a plaidé le pape, abordant ainsi un autre de ses thèmes fétiches. "De ceux-ci, nous pouvons apprendre qu'il n'y a pas de développement authentique pour un peuple qui tourne le dos à la terre et à tous ceux qui l'entourent", a ajouté François mardi. Près de 400.000 personnes sont attendues à la base aérienne de Maquehue où François célèbrera une "messe pour l'intégration des peuples" rendant hommage aux premiers habitants du Chili et de l'Argentine. Il rencontrera ensuite les représentants de la communauté. Les Mapuches (7% de la population chilienne) occupaient un vaste territoire au centre de ce pays longiligne à l'arrivée des conquistadors espagnols au Chili en 1541. (Belga)

Nos partenaires