Le pape déjeunera avec des migrants dans un conteneur à Lesbos

14/04/16 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Belga

(Belga) Le déplacement du pape François samedi sur l'île de Lesbos sera marqué par une visite du "hostpot" de Moria, où le pontife argentin et ses hôtes orthodoxes déjeuneront avec une poignée de migrants dans un conteneur aménagé.

Le pape déjeunera avec des migrants dans un conteneur à Lesbos

Le pape déjeunera avec des migrants dans un conteneur à Lesbos © BELGA

Le chef de l'Eglise catholique, le patriarche de Constantinople Bartholomée et l'archevêque d'Athènes Ieronymos arriveront ensemble en minibus au camp où sont enfermés plus de 2.500 migrants de diverses nationalités. Les trois responsables religieux rencontreront les 150 mineurs, pour la plupart non-accompagnés, retenus dans le camp puis se rendront dans une grande tente où ils prendront le temps de saluer environ 250 migrants "de différentes conditions", a expliqué jeudi le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi. Après de brefs discours, le chef de l'Eglise catholique, le "primus inter pares" des patriarches orthodoxes et l'archevêque d'Athènes et de toute la Grèce s'installeront dans un conteneur aménagé pour déjeuner avec leurs trois interprètes et huit migrants. Les migrants de Moria sont presque tous logés dans des conteneurs aménagés. Ils sont tous arrivés à Lesbos après l'entrée en vigueur le 20 mars de l'accord entre l'Union européenne (UE) et Ankara, qui prévoit leur renvoi vers la Turquie. Alors qu'ils cherchaient tous à poursuivre leur route vers le nord de l'Europe, la grande majorité ont déposé une demande d'asile en Grèce, dans l'espoir d'échapper à ce renvoi. Après le déjeuner, les trois responsables religieux se rendront au siège des gardes-côtes sur le port de Mytilène, pour une rencontre avec les habitants de Lesbos ainsi que des catholiques des îles environnantes, avant une prière pour les victimes des migrations. À l'arrivée et au départ de cette visite de 5 heures, le pape doit rencontrer le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, mais aucune intervention publique de ce dernier n'est prévue. "Il s'agira d'une visite strictement humanitaire et oecuménique, pas politique", a insisté le père Lombardi. (Belga)

Nos partenaires