Le Pakistan pend 8 meurtriers, la veille de l'anniversaire du massacre de Peshawar

15/12/15 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Belga

(Belga) Le Pakistan a procédé à la pendaison de huit personnes mardi, un jour avant le premier anniversaire du massacre de l'Ecole publique de l'armée (APS) à Peshawar, qui avait mené à l'époque à la levée par le gouvernement d'un moratoire sur les exécutions.

Le Pakistan pend 8 meurtriers, la veille de l'anniversaire du massacre de Peshawar

Le Pakistan pend 8 meurtriers, la veille de l'anniversaire du massacre de Peshawar © BELGA

Les 8 meurtriers présumés ont été pendus dans 5 prisons dans la région centrale du Pendjab, selon un officiel du ministère de l'Intérieur, qui souhaite rester anonyme. En décembre 2014, après l'attaque la plus meurtrière de l'histoire moderne du pays, le gouvernement avait levé le moratoire sur les exécutions qui était alors en vigueur depuis 6 ans. Le 16 décembre, un commando de talibans armés avait fait irruption dans l'école publique de l'armée (APS) à Peshawar pour abattre froidement plus de 150 personnes dont une majorité d'enfants. Peu après, le gouvernement d'Islamabad avait levé son moratoire sur la peine capitale et donné son feu vert à la création de tribunaux militaires antiterroristes permettant à l'armée de juger des civils. Les autorités avaient alors affirmé qu'elles n'exécuteraient que des personnes jugées coupables de faits de terrorisme, mais en réalité la plupart des personnes exécutées ensuite par pendaison étaient des meurtriers présumés. Plus de 300 exécutions ont eu lieu en 2015, ce qui place le Pakistan en 3e position, derrière la Chine et l'Iran, dans le macabre classement des pays exécuteurs. (Belga)

Nos partenaires