Le nucléaire reste la source principale d'énergie en Belgique

24/05/13 à 20:52 - Mise à jour à 20:52

Source: Le Vif

En 2012, la production nette d'électricité s'est élevée à 71.600 GWh, contre 80.600 GWh en 2011. Avec une part de 54% de l'énergie produite, soit 38.687 GWh, le nucléaire reste la source d'énergie la plus importante dans notre pays.

Les centrales nucléaires belges de Tihange et Doel rencontrent des problèmes techniques à répétition. Par ailleurs, des craintes sur la sécurité d'approvisionnement en électricité surviennent. Avec le nucléaire en partie à l'arrêt et le gaz non rentable, la question se pose : va-t-on manquer de jus cet hiver ? La CREG, le régulateur, et les gestionnaires de réseau tiennent des propos inquiets, une version plus rassurante émane du gouvernement. L'hiver venu, Electrabel estime pouvoir redémarrer Doel 3 et Tihange 2 sans souci pour la sécurité.

Les centrales nucléaires belges de Tihange et Doel rencontrent des problèmes techniques à répétition. Par ailleurs, des craintes sur la sécurité d'approvisionnement en électricité surviennent. Avec le nucléaire en partie à l'arrêt et le gaz non rentable, la question se pose : va-t-on manquer de jus cet hiver ? La CREG, le régulateur, et les gestionnaires de réseau tiennent des propos inquiets, une version plus rassurante émane du gouvernement. L'hiver venu, Electrabel estime pouvoir redémarrer Doel 3 et Tihange 2 sans souci pour la sécurité. © Belga

Malgré la fermeture temporaire depuis l'été 2012 des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2, le nucléaire reste la source d'énergie la plus importante en Belgique. Voilà ce qui ressort du rapport annuel 2012 de la CREG, le régulateur des marchés de l'électricité et du gaz. En 2011, la part du nucléaire était encore de 57%. La production nette d'électricité n'a cessé de baisser depuis 2010 (85.800 GWh) en raison notamment d'une moindre consommation des grandes industries, frappées par la crise économique.

Après le nucléaire, la source d'énergie produite la plus importante du royaume est le gaz naturel (21.330 GWh, 29,8% du total) suivi par le charbon (5.069 GWh, 7,1%). En outre, 452 MW en capacité de production ont été mis hors service l'année dernière. Ces mises hors service concernent notamment les unités Ruien 3 et 4, la centrale électrique de Harelbeke et l'unité de cogénération de BP Chembel à Geel.

A l'inverse, 719 MW en capacité de production supplémentaire ont été mis en service parmi lesquels l'unité TGV de Duferco à Marcinelle (Charleroi, 405 MW). C-Power a également mis 30 éoliennes offshore en service, dotées chacune d'une puissance de 6,15 MW. De ce fait, la puissance installée totale en éoliennes offshore représente 380,4 MW. La capacité en éolienne onshore s'élevait quant à elle à 151 MW.

Nos partenaires