Le nouveau président centrafricain dit "mesurer le poids de la charge" qui lui incombe

21/02/16 à 19:52 - Mise à jour à 19:52

Source: Belga

(Belga) Le président élu centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a déclaré dimanche à Bangui "mesurer le poids de la charge" qui lui incombe pour "relever" un pays en ruine et profondément divisé par trois années de violences intercommunautaires.

S'exprimant pour la première fois depuis qu'il a été déclaré samedi président élu de Centrafrique par l'Autorité nationale des élections (ANE) à l'issue du second tour de la présidentielle, M. Touadéra a remercié ses "compatriotes" de lui avoir "fait confiance". "De manière souveraine, en toute liberté et en toute transparence, vous avez décidé de me confier la charge de la présidence de la République", a-t-il lancé à l'adresse des électeurs centrafricains. "Votre confiance m'encourage à engager urgemment des actions de relèvement de notre pays, pour qu'il devienne un Etat prospère, juste et fraternel", a-t-il ajouté. Il a également salué le "fair-play politique" de son adversaire au second tour, Anicet George Dologuélé, qui a reconnu dès samedi sa défaite. "Je salue son fair-play politique, qui montre sa grandeur et son engagement pour le retour de la paix durable en RCA. Je l'assure de mon amitié", a-t-il ajouté. Faustin-Archange Touadéra, candidat "indépendant", a été déclaré samedi par l'ANE président élu de Centrafrique avec 62,71% des suffrages contre 37,29% pour Anicet-Georges Dologuélé, également ancien Premier ministre. Dernier chef du gouvernement de l'ex-président François Bozizé dont le renversement en 2013 par la rébellion majoritairement musulmane de la Séléka a précipité le pays dans un cycle de tueries intercommunautaires, M. Touadéra hérite à 58 ans d'un très lourd passif, économique, sécuritaire et social. La Centrafrique, dont l'histoire est jalonnée de coups d'Etat, de rébellions et de mutineries depuis son accession à l'indépendance de la France en 1960, est un des pays les plus pauvres de la planète, malgré son potentiel agricole et minier. (Belga)

Nos partenaires