Le nouveau chef du gouvernement catalan refuse de jurer fidélité au roi d'Espagne

13/01/16 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Belga

(Belga) Carles Puigdemont, le nouveau chef du gouvernement catalan, a, dès sa prestation de serment, provoqué l'émoi du côté du gouvernement de Madrid. L'ancien maire de Gérone, un séparatiste convaincu qui espère voir la Catalogne se séparer de l'Espagne d'ici la mi-2017, n'a pas prêté serment sur la constitution espagnole et n'a pas non plus juré fidélité au roi Felipe VI. Il a par contre juré de "servir le peuple catalan".

Le nouveau chef du gouvernement catalan refuse de jurer fidélité au roi d'Espagne

Le nouveau chef du gouvernement catalan refuse de jurer fidélité au roi d'Espagne © BELGA

Selon certains médias, le gouvernement espagnol va maintenant examiner la possibilité de contester cette prestation de serment. "La loi doit être respectée", a rappelé la vice-Première ministre Soraya Sáenz de Santamaría. "Celui qui prétend être au-dessus des lois aura des problèmes". Le gouvernement espagnol avait annoncé qu'il contesterait devant les tribunaux chaque acte posé par l'exécutif catalan en vue de faire accéder cette région du nord-est de l'Espagne à l'indépendance. Le parlement régional catalan a voté en novembre dernier une résolution lançant le processus devant mener à l'indépendance. Cette décision avait, peu de temps après, été qualifiée d'illégale par la Cour constitutionnelle espagnole. (Belga)

Nos partenaires