Le nombre de piétons victimes d'accidents sur les passages cloutés ne diminue pas

31/03/16 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Belga

(Belga) Chaque année, plus de 200 piétons sont tués ou gravement blessés quand ils traversent sur un passage, selon les chiffres de l'Institut belge pour la Sécurité routière (IBSR) communiqués jeudi. Les chiffres officiels de 2015 ne sont pas encore disponibles mais l'institut constate que le nombre d'accidents sur les passages piétons ne diminue pas depuis ces dix dernières années.

Le nombre de piétons victimes d'accidents sur les passages cloutés ne diminue pas

Le nombre de piétons victimes d'accidents sur les passages cloutés ne diminue pas © BELGA

Le 1er avril 1996, l'article 40.4.2. du code de la route entrait en vigueur et consacrait ce qui était jusque-là une simple règle de courtoisie: l'automobiliste a désormais l'obligation de céder le passage "aux piétons engagés ou sont sur le point de s'engager" sur un passage clouté non protégé par des feux ou par un agent de la circulation. Vingt ans après, force est de constater que les piétons sont encore souvent impliqués dans des accidents de la circulation. En 2014, on dénombre 4.809 victimes, un chiffre qui n'a pas beaucoup évolué depuis 2005 (4.771). En 2014, 128 piétons ont été tués ou grièvement blessés sur un passage clouté, une diminution significative par rapport à 2013 (220). Il s'agit d'une "baisse tellement importante que nous soupçonnons fortement un problème avec les chiffres que nous a fournis le SPF Économie", indique Benoît Godart, porte-parole de l'IBSR. Ceci mis à part, les accidents sur les passages cloutés sont encore trop fréquents pour l'institut. Les torts sont partagés entre les automobilistes, qui ne ralentissent pas toujours et ne cèdent pas systématiquement le passage et les piétons, qui se traversent parfois "n'importe comment". L'IBSR rappelle que la priorité accordée aux piétons n'est pas absolue. Le piéton a en effet des droits mais aussi des devoirs dont celui de s'assurer qu'aucun véhicule n'arrive et qu'il peut traverser en sécurité. (Belga)

Nos partenaires