Le nombre de personnes placées sous bracelet électronique a baissé en 2016

09/01/17 à 17:18 - Mise à jour à 17:27

Source: Belga

(Belga) En 2016, 5.600 personnes ont été placées sous bracelet électronique, ressort-il lundi des chiffres communiqués par les administrations flamande et francophone des Maisons de justice. L'année précédente, elles étaient 6.037. La baisse est sensible surtout en Flandre (-11,5%), tandis qu'en Fédération Wallonie-Bruxelles les chiffres sont quasiment stables (-1,6%).

Le nombre de personnes placées sous bracelet électronique a baissé en 2016

Le nombre de personnes placées sous bracelet électronique a baissé en 2016 © BELGA

L'an dernier, 3.050 personnes, prévenues ou condamnées, ont été placées sous bracelet électronique en Flandre et 2.550 en Fédération Wallonie-Bruxelles, contre respectivement 3.444 et 2.593 en 2015. Cette diminution interpelle quand on sait que le ministre de la Justice, Koen Geens, compte notamment sur ce moyen de surveillance pour lutter contre la surpopulation carcérale. Une partie de la baisse s'explique par le manque de personnel du Centre de surveillance électronique flamand. A cause de ce défaut d'effectifs, la décision a été prise de limiter temporairement le nombre de personnes sous bracelet électronique en Flandre à 900 par jour, au lieu de 1.200. Tout récemment, le 23 décembre 2016, le gouvernement flamand a approuvé un nouveau plan de personnel, a toutefois précisé à Belga Liesbeth Wyseur, la porte-parole de l'administration des Maisons de justice flamandes. Ce plan se concrétisera par de nouveaux engagements "dès que possible". En Fédération Wallonie-Bruxelles, le nombre de personnes sous surveillance électronique semble s'être stabilisé après une hausse continue jusqu'en 2015. Les Maisons de justice s'attendent cependant à une nouvelle hausse en 2017, rappelant que la surveillance électronique peut être infligée comme peine autonome depuis le 1er mai 2016. (Belga)

Nos partenaires