Le nombre de jours de grève a diminué de 40 % en 2013

03/07/14 à 15:00 - Mise à jour à 15:00

Source: Le Vif

D'après le rapport annuel de l'Office national de sécurité sociale (ONSS), le nombre de jours de grèves aurait diminué de 40 % par rapport à 2012.

Le nombre de jours de grève a diminué de 40 % en 2013

© Belga Photo Kristof Van Accom

Avec 205.974 jours de grève comptabilisés en 2013 (une personne en grève un jour compte pour un jour de grève, NDLR), le nombre de jours d'arrêt de travail a baissé de 40 % par rapport à 2012, d'après un article De Standaard basé sur un rapport de l'ONSS sur le travail. Un résultat en deçà de la moyenne de la décennie 2001-2010, établie par le Crisp qui comptait 240.107 jours de grève par an.

En décembre dernier, le nombre de jours d'arrêt de travail avait déjà chuté de 67 % par rapport au premier semestre de l'année précédente.

Selon Peter Vets, de l'ONSS, "autour de la moitié des jours de grèves en 2013 étaient dans le secteur de l'industrie, surtout dans l'industrie chimique et métallurgique de grande taille". Et d'ajouter : "comme ce sont des secteurs plutôt masculins, il n'est pas étonnant de constater qu'en 2013, 3/4 des jours de grèves étaient suivis par les hommes et 2/3 chez les ouvriers."

Généralement, les années impaires sont plus propices à la grève, car on y négocie les accords sectoriels entre employeurs et travailleurs. Cependant, le gel des salaires, édicté par le gouvernement Di Rupo, a supprimé quelques points de tensions dans ces négociations. De plus, comme le souligne le statisticien, "en 2011 et 2012, il y a eu des actions qui appelaient tous les secteurs et l'impact sur les chiffres était énorme". Ainsi, il reste difficile d'établir une tendance générale.

Il convient de rappeler que les statistiques de l'ONSS ne prennent en compte que les grèves déclarées par les employeurs, quelle que soit leur nature. Ainsi, "il arrive que les partenaires sociaux trouvent des accords après la grève et que ces jours de grève soient rémunérés. Dans ce cas, l'employeur ne déclare pas ces journées et on sous-estime donc le nombre de jours de grève."

Nos partenaires