Le niveau de la menace terroriste pourrait être ramené à 2 dans les prochains mois

30/12/17 à 10:19 - Mise à jour à 10:20

Source: Belga

Le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, a indiqué dans le Standaard de samedi qu'il espérait que le niveau de la menace en Belgique allait pouvoir revenir à 2 (sur une échelle de 4, NDLR) dans le courant des prochains mois.

Le niveau de la menace terroriste pourrait être ramené à 2 dans les prochains mois

Jan Jambon, ministre N-VA de l'Intérieur. © BENOIT DOPPAGNE/belgaimage

"Cela voudrait alors dire que le climat est plus sûr mais pour des implications budgétaires également" cela a son importance, a commenté le cabinet du vice-Premier N-VA.

Si tout reste calme, l'Ocam devrait ramener le niveau de la menace de 3 à 2, l'an prochain. L'Organe de coordination pour l'analyse de la menace pourrait toutefois maintenir le niveau 3 à certains endroits délicats comme les ambassades d'Israël et des Etats-Unis à Bruxelles ou le quartier juif à Anvers.

Le ministre Jambon confirme que la Belgique se prépare à réajuster le niveau de la menace, tout en soulignant que la décision sur ce point revenait à l'Ocam. "Nous espérons que nous pourrons passer au niveau 2 dans le courant des prochains mois", indique-t-on à son cabinet. "Cela signifierait que la situation est plus sûre mais pour des raisons budgétaires" également, cela a son importance.

Le niveau de la menace est à 3 depuis les attentats de Paris en novembre 2015. Il est même monté à 4 dans la foulée des attentats à Bruxelles, le 22 mars. Une baisse de niveau a des conséquences importantes: les militaires disparaîtraient presque complètement des rues, les mesures de sécurité autour des grands événements pourraient être revues et les bureaux de police ne devraient plus bénéficier d'une protection supplémentaire.

Nos partenaires