Le New York Times qualifie Theo Francken de "Trump flamand"

11/01/18 à 12:31 - Mise à jour à 12:33

Source: Belga

(Belga) Le quotidien américain New York Times qualifie, dans un article consacré à la gestion par la Belgique des migrants soudanais, le secrétaire d'État à la Politique d'Asile et de Migration de "Trump flamand". Theo Francken a réagi sur Twitter en partageant une vidéo où il dément être "anti-migration".

"Theo Francken est un nationaliste flamand de 39 ans qui a été désigné secrétaire d'État à l'Asile et la Migration en 2014. Il est connu pour faire des déclarations incendiaires sur les migrants; en septembre, il s'est excusé pour avoir utilisé le terme 'nettoyer' pour une opération de police lors de laquelle plusieurs immigrants sans papiers ont été arrêtés", relate le New York Times. "Ses supporters et ses détracteurs appellent M. Francken 'le Trump flamand'". La comparaison ne plaît pas trop à Theo Francken lui-même. "Come again?", a-t-il écrit sur Twitter. Il a répondu avec une interview diffusée dans Terzake - sous-titrée pour l'occasion en anglais - dans laquelle il dit qu'il n'est "pas contre la migration et ne l'a jamais été". Le Washington Post avait déjà qualifié M. Francken d'"extrémiste anti-immigration". (Belga)

Nos partenaires