Le négociateur en chef de l'UE sur le Brexit rencontre l'eurosceptique Nigel Farage

08/01/18 à 15:56 - Mise à jour à 15:59

Source: Belga

(Belga) Le négociateur en chef de l'Union européenne sur le Brexit, Michel Barnier, a reçu lundi à Bruxelles l'ancien leader du parti eurosceptique UKIP Nigel Farage, figure de proue des partisans du départ du Royaume-Uni de l'UE.

Les deux hommes ont procédé à un "état des lieux" des négociations en cours entre Européens et Britanniques, selon un porte-parole de la Commission européenne, qui a rappelé au passage que le bureau de M. Barnier était toujours ouvert aux eurodéputés du Royaume-Uni. Bien qu'il ait quitté la présidence de son parti indépendantiste après la victoire étriquée du Leave au référendum de juin 2016, M. Farage ne se prive pas de critiquer régulièrement le déroulement des négociations menées dans la perspective du départ de son pays de l'Union. La rencontre du jour a constitué une nouvelle occasion pour lui de s'attaquer aux négociateurs des deux camps. "M. Barnier n'a manifestement pas compris pourquoi le Brexit est arrivé. Il ne comprend pas du tout que l'immigration a été une raison importante dans le vote. Il est parfaitement clair selon moi que le gouvernement britannique n'a pas discuté du sujet avec lui jusqu'à présent", a-t-il déclaré sur son compte Twitter après l'entretien. Le populiste britannique a par ailleurs exhorté Michel Barnier à faire des compromis sur les services financiers dans le futur accord commercial entre l'UE et le Royaume-Uni, car Londres a, selon lui, déjà fait beaucoup de concessions lors des négociations. La Commission européenne n'a pour sa part pas fait de commentaires sur le contenu des discussions entre MM. Barnier et Farage. L'UE et le Royaume-Uni ont trouvé en décembre un premier accord de principe sur les modalités de leur divorce. Les deux parties devraient prochainement entamer les discussions sur une phase de transition qui suivra le départ effectif du Royaume-Uni, avant de commencer des négociations sur leurs relations futures. (Belga)

Nos partenaires