Le musée d'Auschwitz s'est enrichi d'un don inédit: une minuscule paire de chaussons

20/01/16 à 21:48 - Mise à jour à 21:48

Source: Belga

(Belga) Une survivante de l'Holocauste a fait don au musée d'Auschwitz-Birkenau d'une paire de chaussons miniatures qu'une autre déportée juive lui avait offerte comme porte-bonheur dans ce camp de la mort nazi, a annoncé le directeur du musée Piotr Cywinski.

"Ils ont été faits à Auschwitz et leur place est donc à Auschwitz", a déclaré Batszewa Dagan, 90 ans, ancienne déportée dans ce plus grand camp d'extermination installé par l'Allemagne nazie dans le sud de la Pologne pendant la 2e guerre mondiale. Elle a fait cette déclaration en remettant à M. Cywinski ce don très personnel lors d'une cérémonie à son domicile en Israël, a précisé le musée. Les chaussons d'un centimètre à peine avaient été cousus dans un bout de cuir par une autre déportée juive, dont on ignore le nom et les circonstances de la mort. "Elle m'avait fait ce cadeau en me souhaitant qu'ils me conduisent vers la liberté", a raconté Batszewa Dagan qui, après Auschwitz, fut déportée au camp de Ravensbrück puis à celui de Malchov, en Allemagne. "Elle était la femme d'un policier, un Allemand de Berlin. Ils ont eu une fille. La petite est restée avec son père et la mère a été déportée. Elle était triste et ne cessait de parler de sa fille qui lui manquait, en se demandant si elle la reverrait un jour". Après la guerre, Mme Dagan a émigré en Israël. Pédagogue, elle est auteur de plusieurs livres pour enfants et de poèmes évoquant l'Holocauste. Environ 1.100.000 personnes, dont un million de juifs, ont été tuées par les nazis dans le camp d'Auschwitz-Birkenau entre 1940 et 1945. Les autres victimes furent surtout des Polonais non juifs, des Roms et des prisonniers de guerre soviétiques. Un nombre record de 1,72 million de personnes ont visité le musée d'Auschwitz en 2015, année marquant le 70e anniversaire de sa libération. (Belga)

Nos partenaires