Le MR liégeois paye cher le départ de Reynders

14/10/12 à 22:29 - Mise à jour à 22:29

Source: Le Vif

A Liège, la liste libérale emmenée par Christine Defraigne perd trois sièges.

Le MR liégeois paye cher le départ de Reynders

© Image Globe

Les Liégeois aiment parler des "1000 ans d'indépendance" qui ont forgé la singularité de leur principauté. Celle-ci se traduit régulièrement sur le plan politique. Les élections communales du 14 octobre 2012 ne font pas exception.

Alors que le MR enregistre des résultats en hausse dans de nombreuses communes de Wallonie, il subit un méchant ressac à Liège. Dans la Cité ardente, les libéraux passent de 26,1 à 21,2 %, et perdent deux sièges.

La tête de liste, Christine Defraigne, recueille 6 676 voix de préférence. Elle double son score personnel par rapport à 2006. Mais ce résultat demeure très nettement en-deçà de celui obtenu par Didier Reynders lors des dernières élections communales, 17 250 voix.

Le départ de l'ancien président du MR vers Uccle a donc coûté cher, très cher aux libéraux liégeois.

François Brabant

Nos partenaires