Le Mouvement flamand descend la note de Vande Lanotte

27/12/10 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Le Vif

Le Mouvement flamand estime que la note qu'a proposée le conciliateur Johan Vande Lanotte est nuisible à la Flandre, alors qu'elle satisfait trop les intérêts des francophones.

Le Mouvement flamand descend la note de Vande Lanotte

© Belga

La note de compromis proposée par le conciliateur royal Johan Vande Lanotte est "nuisible" à la Flandre, a estimé lundi le Centre de concertation des associations flamandes (Overlegcentrum van de Vlaamse Verenigingen - OVV), le groupe de réflexion du Mouvement flamand. L'OVV estime que les Flamands s'en sortent avec un score "de 5 sur 10", là où les francophones pourraient s'octroyer des notes allant "de 5 à 10 sur 10", rapporte lundi De Standaard.

Les nationalistes flamands n'accordent la moitié qu'à la seule régionalisation de dispositions concernant le marché du travail. Ils restent insatisfaits des réformes portant sur les allocations familiales (2/10), les soins de santé (1/10), la politique des étrangers (0/10), Bruxelles (0/10) et BHV (4/10). "Les propositions de Vande Lanotte sont nuisibles à la Flandre. Il faut écarter ce charabia et redémarrer d'une page blanche. Il faut donner la priorité aux matières et aux leviers sociaux-économiques. Les allocations familiales et les soins de santé doivent aller aux Communautés, mais si c'est pour faire de l'émiettement (défédéraliser quelques compétences seulement, ndlr), alors autant ne rien changer", jugent l'OVV.

La proposition avancée en octobre par le président de la N-VA, Bart De Wever, en tant que "clarificateur" royal, après qu'il eut lui-même réclamé de repartir d'une page blanche, n'obtient pas davantage les faveurs de l'Overlegcentrum. Pour la coupole des associations nationalistes flamandes, la N-VA et le CD&V s'en tirent toutefois bien dans les négociations actuelles et doivent dès lors "tenir bon".

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires