Le Moniteur belge conclut 2016 riche de 92.250 pages

30/12/16 à 15:38 - Mise à jour à 15:39

Source: Belga

(Belga) Pour sa 186e année de parution, le Moniteur belge a conclu 2016 riche de 92.250 pages, soit 10.250 de plus qu'il y un an, indique vendredi le SPF Justice. Le record en la matière date 2014 lorsqu'avaient été comptabilisées 107.270 pages dans cette publication qui rassemble les textes officiels de l'ensemble des gouvernements et parlements du pays.

Le Moniteur belge conclut 2016 riche de 92.250 pages

Le Moniteur belge conclut 2016 riche de 92.250 pages © BELGA

Si le Moniteur, qui recense entre autres les nouveaux arrêtés royaux, lois, décrets et ordonnances, est publié uniquement sous format électronique depuis 2003, aucun Belge n'est cependant censé ignorer ce qui y figure. Les années 2013 (104.172) et 2014 avaient été de grands crus, chacune dépassant les 100.000 pages. L'augmentation par rapport à 2015 s'explique notamment par la publication d'un traité international avec la Moldavie, qui a nécessité 3.754 pages à lui seul, et celle des modalités de gouvernance de différents organismes publics, qui représente plus de 2.500 pages. "Il n'y a pas de lien entre l'épaisseur du Moniteur et d'éventuelles charges administratives supplémentaires pour les entreprises ou les citoyens, explique-t-on au SPF Justice. Pour supprimer une loi, il faut aussi publier un texte législatif l'abolissant. En outre, de plus en plus de publications s'y font en allemand. (Belga)

Nos partenaires