Le mois de janvier a été anormalement chaud

01/02/18 à 11:32 - Mise à jour à 11:35

Source: Belga

(Belga) Le mois de janvier a été anormalement chaud, annonce jeudi l'Institut royal météorologique (IRM) dans son premier bilan climatologique de 2018. La température moyenne s'est élevée à 6°C à Uccle pour des normales de saison de 3,3°C. Les normales des différents paramètres sont calculés sur la période 1981-2010, nouvelle période de référence de l'IRM depuis quelques années.

La moyenne des maxima a été de 8,3°C (normales: 5,7°C) et la moyenne des minima de 3,3°C (normales: 0,7°C), des valeurs anormalement élevées. C'est le 24 janvier que la température journalière a été la plus élevée, avec 12,9°C. Un seul jour de gel a par ailleurs été enregistré, "un fait très anormal et un record en soi", selon l'IRM. Le 22 janvier, le mercure a atteint -0,2°C, soit la température la plus basse du mois. "Il s'agit de la température minimale absolue la plus élevée mesurée en janvier depuis 1901", pointe l'institut. Dans le reste du pays, la journée du 24 janvier a également été synonyme de températures élevées. A Bilzen, le mercure est ainsi monté jusque 15°C. Une semaine plus tôt, le 15 janvier, la température la plus basse a été mesurée à Aubange, soit -3°C. Bien que chaud, janvier a été exceptionnellement sombre. Uccle n'a connu que 26 heures et 59 min d'ensoleillement contre 58H et 34 min selon les normales, un nouveau record pour la période de référence 1981-2010 alors que le dernier remontait à 2004, avec 33 heures et 43 min. "Il n'y a qu'en considérant la période complète d'observations (depuis 1901) que l'on retrouve une valeur encore plus faible: en 1902, 1915 et 1935, le soleil n'avait brillé que pendant 26 heures et 04min", souligne encore l'IRM. Mois de tous les records, janvier a par ailleurs compté à Uccle un nombre exceptionnellement élevé de journées très nuageuses (26 jours contre 20,3 selon les normales). Le précédent record datait de 2007. Au niveau des orages également, le mois s'est avéré anormal: sept jours d'orage ont en effet été dénombrés dans le pays contre une moyenne de trois jours habituellement. Les quantités de précipitations ont quant à elles été normales pour Uccle. Et bien que des tempêtes se soient abattues sur le pays, la vitesse moyenne du vent n'a pas été exceptionnelle, se situant à 4,3 m/s. "Des pointes de vents d'au moins 100 km/h (28 m/s) ont cependant été enregistrées en différentes stations du pays les 3 et 18 janvier, lorsque deux tempêtes ont traversé la Belgique. (Belga)

Nos partenaires