Le modèle Nollet: 4 Régions et des déclarations d'interdépendance

07/01/13 à 06:48 - Mise à jour à 06:48

Source: Le Vif

Jean-Marc Nollet (Ecolo), vice-Premier wallon, avance lundi, dans Le Soir, sa vision d'une future Belgique. "Je propose de repartir d'une feuille blanche et de construire une Belgique forte de quatre composantes définies sur une base territoriale: Wallonie, Flandre, Bruxelles et cantons germanophones", explique-t-il. Le chef de file des verts dans les gouvernements wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles ajoute que les liens entre les quatre régions "seront définis par des déclarations d'interdépendance."

Le modèle Nollet: 4 Régions et des déclarations d'interdépendance

© belga

Pour lui, chacune des quatre entités devrait être "placée face à ses responsabilités, faire son examen de conscience sur le parcours qu'elle veut suivre. Elle doit définir son projet et sa feuille de route. En Wallonie, c'est ce que nous faisons avec Horizon 2022. Les Bruxellois doivent se lancer dans une approche similaire pour leur Région."

Les déclarations d'interdépendance auront, selon le projet de Jean-Marc Nollet, "une valeur normative, s'imposeront donc à tous." "Dans le modèle territorial que je propose, chaque entité doit se choisir un ou des partenaires privilégiés. Wallonie et Bruxelles, par exemple, pourraient gérer ensemble des compétences définies de commun accord", précise-t-il. "En résumé: tout aux Régions et puis on décide sur quelles matières on travaille en commun."

"Il faut sortir de ce schéma où Région et fédération se superposent, de ce fédéralisme à double couche qui est une exception mondiale", insiste encore M. Nollet. "Nous devons être une génération d'architectes politiques plutôt que de plombiers."

Avec Belga

Nos partenaires