Le ministre Jambon lance un projet-pilote de propagande anti-djihadiste

01/01/15 à 19:01 - Mise à jour à 19:01

Source: Belga

Le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA) a reçu pour mission de l'Europe de décourager les candidats au djihad de se rendre dans les zones de conflit telles que la Syrie et va mettre sur pied à cet effet "une opération de contre-propagande", a-t-il expliqué jeudi lors du journal de la chaîne régionale anversoise ATV.

Le ministre Jambon lance un projet-pilote de propagande anti-djihadiste

© BELGA

Un tel programme existe déjà au Royaume-Uni où un service traque sur internet les messages appelant à la radicalisation ou au départ vers la Syrie et diffuse des messages afin de décourager les personnes de partir.

Le gouvernement fédéral a donné son accord à un tel programme. "La déradicalisation est une priorité absolue pour le ministre Jambon", a expliqué son porte-parole Olivier Van Raemdonck à l'Agence Belga.

"Et à côté de la répression, la prévention a également sa place dans le cadre de cette politique. Le ministre Jambon entend ainsi jouer le rôle de régisseur. Au Royaume-Uni, il est apparu que la contre-propagande via internet pouvait être un instrument efficace dans la lutte contre les cercles djihadistes. Que la Belgique joue un rôle déterminant dans cet projet-pilote est également dû au fait que le problème des combattants partis en Syrie est très important dans notre pays."

Nos partenaires