Le ministre de la Justice rétablit les peines de courte durée

26/11/16 à 09:59 - Mise à jour à 09:59

Source: Belga

Les détenus condamnés jusqu'à trois ans de prison devront dorénavant rester plus longtemps derrière les barreaux, rapportent samedi les titres Sudpresse et Mediahuis.

Le ministre de la Justice rétablit les peines de courte durée

© Belga

Depuis juillet, une mesure permettait aux détenus condamnés à des peines courtes d'être libérés de manière anticipée, pour autant que les faits ne soient pas liés à des matières terroristes ou pédophiles. Pour une condamnation à deux ans de prison, une libération anticipé était ainsi possible après quatre mois, au lieu de huit normalement.

Près de 900 condamnées ont ainsi été libérées au cours des derniers mois, notamment afin de répondre au problème de surpopulation carcérale. "Cette mesure a toujours été temporaire", explique le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens. A partir du 1er janvier, les personnes condamnées à une peine de un à trois ans de prison devront à nouveau effectuer au moins un tiers de leur peine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires